Catastrophe écologique au Sri Lanka : la pollution plastique, nouveau poison des océans

Publié Mis à jour
Catastrophe écologique au Sri Lanka : la pollution plastique, nouveau poison des océans
France 2
Article rédigé par
J.Weyl, C.Tixier, A.Sangouard, M.Le Rue17 - France 2
France Télévisions

Un porte-conteneurs prend feu depuis plus d'une semaine au large du Sri Lanka : il déverse sa cargaison de billes de plastique dans l'océan Indien. Partout dans le monde, le plastique pollue les mers. Il se dégrade, finit par être ingéré par les espèces et entre ainsi dans notre chaîne alimentaire. 

Des billes de plastique recouvrent des plages du Sri Lanka, dimanche 30 mai : un porte-conteneurs en feu, au large des côtes, déverse depuis plus d'une semaine sa cargaison dans l'océan Indien. Le pays fait face à l'une des pires pollutions marines de son histoire. Une trentaine de conteneurs, remplis de granulés plastiques, et plusieurs dizaines de tonnes de produits chimiques ont été engloutis par la mer. "Ce polluant n'est pas toxique immédiatement, mais les poissons qui l'avalent ne peuvent pas le digérer, leur système digestif peut se bloquer, et ils en meurent", explique le docteur Arulananthan, scientifique à la Nara, un institut de recherche local sur les ressources aquatiques.

Des risques pour la santé

États-Unis, Espagne, France, aucune plage du monde ne semble épargnée par la pollution plastique. Elle provient parfois de conteneurs, qui passent par dessus bord, de sacs éventrés dans les ports, ou encore de sites industriels proche des rivières. Cela menace directement notre santé, puisque le plastique se dégrade en nanoparticules, qui se retrouvent ingérées par les espèces. Ce plastique rentre ainsi dans notre chaîne alimentaire. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.