Cannes : la Croisette passe à la vaisselle écologique

Chaque année, 600 000 tonnes de plastique sont déversées en mer Méditerranée. Pour lutter contre cette pollution, les kiosquiers de Cannes (Alpes-Maritimes) ont décidé d'anticiper l'interdiction totale de la vaisselle plastique qui entrera en vigueur en janvier prochain.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Profiter de la mer sans oublier de la préserver : à Cannes (Alpes-Maritimes), la tendance de l'été, ce sera les gobelets, pailles et couverts écologiques. Les 49 kiosquiers de la Croisette ont supprimé la vaisselle en plastique. Si certains de ces nouveaux produits ressemblent à s'y méprendre aux anciens, il faut par contre les conserver bien à l'ombre. "Il ne faut pas dépasser les 40 °C, il ne faut pas les stocker comme les autres parce qu'ils craignent la chaleur", explique Manuelle Benaliquat, gérante du kiosque numéro 7 sur la Croisette.

Un marché à saisir pour les fournisseurs

Les clients devront aussi faire un effort pour la planète, car ces nouveaux produits sont bien plus chers que les anciens. La paille biologique coûte 4 centimes contre 1 pour celle en plastique. En janvier prochain, la vaisselle jetable en plastique sera interdite partout. De nouvelles gammes de produits sont ainsi proposées par les fournisseurs, vaisselles en bois ou encore gobelets biodégradables. Reste maintenant à renforcer le tri des déchets, car sur la Croisette la vaisselle écologique n'est pas toujours jetée dans une poubelle recyclable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pailles en plastique dans des verres de limonade, le 7 juin 2018, à New York.
Des pailles en plastique dans des verres de limonade, le 7 juin 2018, à New York. (RICHARD B. LEVINE / NEWSCOM / SIPA USA / AFP)