Black Friday : un vendredi noir pour l'environnement

Publié
Black Friday : un vendredi noir pour l'environnement
Article rédigé par
A. Boissin, C. Tixier, T. Petit - franceinfo
France Télévisions
Le Black Friday est synonyme de bonnes affaires pour les clients, mais aussi de surconsommation. Comment concilier achats et conséquences environnementales ?

Dans les vitrines, le dernier vendredi de novembre, c'est toujours la même promesse : casser les prix pour le Black Friday. Il n'est pas facile pour les consommateurs de résister aux promotions alléchantes sur des produits très ciblés. "J'en profite pour acheter pour toute la famille", explique un homme. Des bonnes affaires pour les clients, mais pas pour la planète. Le Black Friday est aussi synonyme de surconsommation. 

Le Green Friday, un collectif pour consommer moins et mieux

Alors, comment concilier achats et conséquences environnementales ? Louer, échanger ou encore faire réparer ses objets peuvent être des solutions. Il existe aussi des initiatives, comme le Green Friday. Depuis six ans, le collectif prend le contre-pied du Black Friday, en aidant les consommateurs à trouver des idées pour consommer moins et mieux. "La solution est un mix entre de la seconde-main pour certains produits et de consommation neuve qui soutient des emplois locaux", explique Diane Scemama, co-fondatrice de Green Friday.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.