Cet article date de plus d'un an.

Vidéo "L'île la plus proche du paradis", un lieu d'exception en Nouvelle-Calédonie

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Piscines naturelles, récifs coralliens, forêts tropicales… Bienvenue sur l'Île des Pins.
BRUT
Article rédigé par

Piscines naturelles, récifs coralliens, forêts tropicales… Bienvenue sur l'Île des Pins.

Piscine naturelle, plages de sable fin, forêts tropicales… Cet endroit est surnommé "l'île la plus proche du paradis". Après y avoir jeté l'ancre en 1774, James Cook décide de la nommer "île des Pins", en référence à ses gigantesques pins colonnaires, arbres endémiques de Nouvelle-Calédonie.

L'île regorge de paysages naturels d'exception : on peut se détendre dans la baie de Kuto ou celle de Kanumera, explorer ses récifs coralliens avec un masque et un tuba, gravir le pic N'ga et ses 262 mètres qui offrent une vue panoramique sur l'île, ou encore opter pour une promenade sur ses rivages rocailleux, surplombés de gigantesques arbres tropicaux. Cette nature luxuriante recouvre une partie des ruines d'un bagne construit en 1872, où furent notamment déportés des insurgés de la Commune de Paris.

Pour découvrir deux paysages parmi les plus spectaculaires de l'île, on peut embarquer dans la baie de Saint-Joseph, sur une pirogue à balancier traditionnellement utilisée par les pêcheurs. L'embarcation conduit les visiteurs dans la baie d'Upi, parfois surnommée "la baie d'Ha Long calédonienne" en raison de ses immenses rochers coralliens coiffés de végétation, qui semblent tenir en équilibre sur les eaux cristallines.

Relativement préservée du tourisme de masse, l'île accueille néanmoins des bateaux de croisières. Des élus et des habitants cherchent à y développer un tourisme durable pour concilier accueil des visiteurs et préservation de ce lieu exceptionnel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.