Cet article date de plus d'un an.

Vidéo L'alligator garpique, un poisson vieux de 100 millions d'années

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Il a une double rangée de dents, des écailles en guise d'armure et un petit faible pour la viande. C'est l'alligator garpique.
BRUT
Article rédigé par

Il a une double rangée de dents, des écailles en guise d'armure et un petit faible pour la viande. C'est l'alligator garpique.

Un mélange étonnant entre un alligator et un poisson. Voici l'alligator garpique, l'un des plus gros poissons d'eau douce aussi surnommé le "poisson fossile" car il existait déjà il y a 100 millions d'années. On peut le croiser le long du Mississippi et dans le Golfe du Mexique. 

Un poisson redoutable

L'alligator garpique peut atteindre jusqu'à trois mètres et peser 140 kilos. Outre ses mensurations impressionnantes, il dispose d'une double rangée de dents dont il se sert uniquement pour agripper ses proies car il les avale en entier. Son système respiratoire lui permet de respirer à l'air libre, ce qui lui permet d'attaquer des mammifères au bord des rivières. Il peut survivre deux heures en dehors de l'eau. Aussi, ses écailles sont impénétrables : de type ganoïde, elles sont dures comme de l'os. Les Amérindiens s'en servaient d'ailleurs comme pointes de flèche.

La population de l'alligator garpique décline : c'est un trophée précieux pour les pêcheurs sportifs et la construction de barrages a profondément transformé son écosystème d'origine.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.