VIDEO. Comment les araignées tissent-elles leur toile ?

Une technique bien rodée...et redoutable !

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les "tisseuses" représentent 50 % des espèces d'arachnides. Leur toile est constituée de soie sécrétée par les glandes séricigènes. Une heure de travail et trente mètres de fil de soie sont généralement nécessaires. L'araignée commence généralement par réaliser un cadre. Elle forme ensuite un "Y" en reliant la ligne du haut et la ligne du bas. Du point central du Y, elle tisse ensuite tous les rayons pour consolider la structure. Enfin, elle tisse un fil en spirale de l'extérieur vers le centre. Il ne lui reste plus qu'à attendre sagement sa proie.

Des techniques redoutables

Il y a autant de toiles que d'espèces et certaines usent même de techniques redoutables comme propulser leur toile tel un filet de pêche. C'est ce que fait l'araignée Deinopis, aussi appelée "l'araignée gladiateur". Au lieu de poser son piège et d'attendre, elle tisse sa toile entre ses pattes avant de la jeter sur sa proie. La soie d'araignée est l'une des matières les plus solides au monde, plus dure que le métal. Un gilet pare-balles en toile d'araignée serait capable d'arrêter une charge de 300 kilogrammes lancée à 300 kilomètres par heure.

VIDEO. Comment les araignées tissent-elles leur toile ?
VIDEO. Comment les araignées tissent-elles leur toile ? (BRUT)