Vidéo Cette asso récupère les filets de pêche abandonnés en mer

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Perdus en mer, ces filets de pêche tuent des milliers de poissons, tortues et cétacés. Pour lutter contre la pollution marine, les plongeurs de Palana les récupèrent dans les fonds marins pour les revaloriser à la surface. Brut a suivi l'association marseillaise en mer Méditerranée.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Perdus en mer, ces filets de pêche tuent des milliers de poissons, tortues et cétacés. Pour lutter contre la pollution marine, les plongeurs de Palana les récupèrent dans les fonds marins pour les revaloriser à la surface. Brut a suivi l'association marseillaise en mer Méditerranée.

Pablo Liger a cofondé l'association Palana qui lutte contre les filets abandonnés en mer. "Ça représente près de 10 % des déchets mondiaux dans les océans et quand ils sont perdus en mer, ils continuent à avoir un impact et ils continuent de pêcher, c'est ce qu'on appelle la pêche fantôme et ils tuent des poissons des tortues, des cétacés", explique-t-il. Chaque année, 640 000 tonnes d'engins de pêche sont rejetées en mer soit l'équivalent de plus de 20 000 camions poubelles. 

2 km de filets

Les filets de pêche sont généralement signalés par des pêcheurs ou par des plongeurs. Les membres de l'association plongent ensuite sur les lieux pour faire une première étape de prospection. "On regarde, on fait une étude d'impact de ce filet de pêche sur la faune et la flore", explique Pablo. S'ils constatent que l'impact est effectivement négatif, les plongeurs vont donc faire une opération pour le récupérer. Les filets sont ensuite revalorisés et peuvent parfois servir à faire du textile ou même des bracelets.

Depuis 2020, l'association Palana a récupéré environ 2 km de filets en mer, soit plus de 2 tonnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.