VIDEO. Avec un petit bateau solaire, elle affronte les eaux arctiques

Dans le cadre de l'expédition Arctic Solar, la navigatrice Anne Quéméré a vécu un périple enrichissant. Elle raconte.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Seule, au milieu d'un désert d'eau et de glace, elle affronte les régions froides sur son petit bateau. Après avoir traversé l'Atlantique et le Pacifique en solitaire, Anne Quéméré a tenté de franchir le passage du Nord-ouest, entre l'Alaska et le Groenland.

"Il n'y a aucune garantie de réussite, il n'y a même aucune garantie de revenir à la maison", explique la navigatrice. Pour ce défi, elle a choisi une embarcation unique en son genre : un bateau solaire. Avec lui, elle a pu s'immiscer en toute discrétion dans ce "labyrinthe d'îles et de glace" qui abrite une biodiversité foisonnante. Mais son périple a été semé d'obstacles. Elle s'est par exemple retrouvée prisonnière parmi les blocs de glace qui ont immobilisé son bateau pendant 5 jours. "Cette partie-là du voyage a été très forte. C'est là aussi où j'ai fait mes premières rencontres avec les grizzlis", raconte-t-elle. 

Un monde qui nous bouleverse 

Lors de sa traversée, Anne Quéméré a découvert des régions en pleine transformation. Elle a notamment remarqué que des maisons avaient été évacuées parce que le sol sur lequel elles étaient bâties se liquéfiait. "C'est un univers qui est vraiment, vraiment, en danger", s'alarme-t-elle.

Au cours de son expédition, une tempête la force à écourter la mission qu'elle s'était fixée mais cet arrêt n'a pas empêché la navigatrice de découvrir un monde nouveau, un monde "qui nous bouleverse et qui nous permet de réfléchir."

Dans le cadre de l\'expédition Arctic Solar, la navigatrice Anne Quéméré a vécu un périple enrichissant. Elle raconte.
Dans le cadre de l'expédition Arctic Solar, la navigatrice Anne Quéméré a vécu un périple enrichissant. Elle raconte. (BRUT)