VIDEO. Au Kenya, le parc de Tsavo ravagé par les flammes

C'est le plus grand sanctuaire de biodiversité du Kenya. Et pendant trois jours, le parc national de Tsavo Ouest a été ravagé par les flammes...

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pendant trois jours, un incendie a ravagé le parc national de Tsavo Ouest, au Kenya. Il s'agit du plus grand sanctuaire de biodiversité du pays. Cette réserve naturelle de 13 000 kilomètres carrés abrite une large faune sauvage et est visitée chaque année par des milliers de touristes.

Le drame s'est produit le 8 août 2020 : le feu a démarré au sud du parc. Des vents forts lui ont permis de rapidement se propager vers le nord. L'armée kenyane, accompagnée de plusieurs ONG et de centaines de volontaires, a lutté pour neutraliser le feu. Le 10 août, à la mi-journée, le Kenya Wildlife Service a annoncé que l'incendie était maîtrisé. 

Un feu démarré intentionnellement ?

Le Kenya Wildlife Service suspecte que le feu ait été démarré intentionnellement et une enquête de police a été lancée pour éclaircir les causes de l'incendie. Selon l'ONG Sheldrick Wildlife, cela pourrait être une représaille contre le Kenya Wildlife Service ou une tentative de défrichage illégal pour créer des terres pour le bétail. Ce n'est pas la première fois que des feux sont déclenchés dans le parc de Tsavo Ouest.

Il est pour l'instant difficile d'estimer l'ampleur des dégâts sur la faune et la flore du parc. Le Kenya Wildlife Service met en place une collecte de fonds pour aider à la restauration et à l'entretien du parc, déjà très affaibli économiquement suite à l'épidémie de Covid-19.

VIDEO. Au Kenya, le parc de Tsavo ravagé par les flammes
VIDEO. Au Kenya, le parc de Tsavo ravagé par les flammes (BRUT)