Thaïlande : comment Maya Bay retrouve peu à peu sa biodiversité

L'an dernier, les autorités thaïlandaises décidaient de fermer le site, car il était menacé par le tourisme de masse. Un an après, les équipes d'"Envoyé spécial" sont retournées sur place pour voir si la biodiversité était revenue.  

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est un joyau surgi des eaux turquoises de la mer d'Andaman au large de Phuket, en Thaïlande. On parle de l'archipel des îles Koh Phi Phi et sa plage de rêve Maya Bay, peut-être une des plus belles au monde. En 2000, c'est sur ce sable immaculé qu'est tourné le film La Plage, avec Leonardo DiCaprio. Un succès mondial qui a fait de cet éden une des principales destinations touristiques de Thaïlande, au point de faire de ce paradis, un enfer. 

Une campagne de réintroduction des coraux a commencé

Il y a encore quelques mois, Maya Bay était prise d'assaut par des dizaines de bateaux. Sur les 250 mètres de plage, 5 000 vacanciers déferlaient chaque jour. Les composants chimiques de leurs crèmes solaires, les carburants des bateaux, les hélices et les encres qui raclent les récifs ont anéanti les fonds de la baie. Une telle catastrophe qu'en juin 2018, les autorités thaïlandaises interdisent la plage. Charlotte Caenen, monitrice de plongée, constate qu'il n'y a plus de coraux vivants. En un an d'interdiction, un groupe de requins à pointe noire vient d'élire domicile à Maya Bay. Les autorités ont annoncé que la plage serait rouverte dans deux ans, avec un accès strictement limité cette fois. D'ici là, une campagne de réintroduction des coraux a commencé pour rendre à Maya Bay son état originel. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La baie de Maya, en Thaïlande, le 10 mars 2016.
La baie de Maya, en Thaïlande, le 10 mars 2016. (ALEXANDRA SCHULER / DPA / AFP)