Pollution : quand le groupe Vinci bétonne la Seine

Le groupe Vinci a reconnu mercredi 24 avril avoir déversé des eaux polluées dans la Seine, sous la pression d'une association et d'une plainte en justice. Ces pratiques auraient duré pendant des mois.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une rigole discrète, creusée sous le grillage, transporte une eau chargée en ciment qui semble se déverser dans la Seine en contrebas. Ces images, tournées en mars dernier par une association de pêche francilienne au pied du chantier d'extension du RER E. "La rigole de la fosse vers la berge a été faite volontairement", assure Jacques Lemoine, agent de développement pour la pêche et la protection du milieu aquatique.

Une plainte déposée

Le pollueur présumé est le groupe Vinci, qui évoque un incident anormal et exceptionnel. Ces rejets proviendraient de l'eau de nettoyage des camions qui auraient dû être traités au lieu d'être rejetés dans le fleuve. Avec des conséquences irrémédiables pour la biodiversité qui prenait place dans cette zone. L'association et la fédération de pêche ont porté plainte pour abandon de déchets et rejet en eaux douces de substances nuisibles aux poissons.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo de Vinci sur un téléphone portable, le 28 août 2018.
Le logo de Vinci sur un téléphone portable, le 28 août 2018. (ALEXANDER POHL / NURPHOTO/AFP)