Loups : cinq nouvelles "zones de présence permanente" recensées par l'Office français de la biodiversité

Deux de ces nouvelles zones sont dans la Drôme (La Raye et Roubion-Saou), une en Isère (Vénéon), une entre la Savoie et la Haute-Savoie (Aravis) et la dernière dans le Var (Dracénie).

Un loup gris (Canis lupus lupus) à Springe, en Basse-Saxe, en Allemagne, le 5 février 2019. 
Un loup gris (Canis lupus lupus) à Springe, en Basse-Saxe, en Allemagne, le 5 février 2019.  (JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cinq nouvelles "zones de présence permanente" (ZPP) du loup ont été détectées en France, principalement dans le sud-est, a indiqué lundi 27 janvier l'Office français de la biodiversité (OFB).

Le "suivi estival" de la population, mené de mai à octobre, vise notamment à répertorier les cas de reproduction et les zones d'installation, contrairement au "suivi hivernal" qui vise à comptabiliser l'ensemble de la population. Il a mis en évidence "28 cas de reproduction", dont certains ont également permis de confirmer cinq nouvelles ZPP, indique l'OFB dans le bilan de cette campagne consultable en détail sur le site ofb.gouv.fr

Deux de ces nouvelles ZPP sont dans la Drôme (La Raye et Roubion-Saou), une en Isère (Vénéon), une entre la Savoie et la Haute-Savoie (Aravis) et la dernière dans le Var (Dracénie). Ces observations font passer le total des ZPP à 97 et confirment "une expansion spatiale qui se poursuit", avec un total de 80 meutes constituées. La présence des loups et concentrée dans les Alpes, le Sud-Est et l'Est.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.