Le nombre de bourdons a fortement baissé en Europe et en Amérique du Nord à cause du changement climatique

"Si le déclin se poursuit à ce rythme, nombre de ces espèces pourraient s'éteindre pour toujours d'ici quelques décennies", estime l'auteur principal de l'étude.

Un bourdon collecte du nectar sur une fleur à Vina del Mar, au Chili, le 13 octobre 2019.
Un bourdon collecte du nectar sur une fleur à Vina del Mar, au Chili, le 13 octobre 2019. (RODRIGO GARRIDO / X01761 / REUTERS)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une étude qui donne le bourdon. Les populations de cet insecte en Europe et en Amérique du Nord ont fortement décliné à cause notamment de la hausse des températures due au changement climatique, et certaines espèces pourraient même disparaître, selon une étude de chercheurs canadiens publiée vendredi 7 février dans Science (article en anglais).

"Des populations disparaissent dans des endroits où les températures s'élèvent. Si le déclin se poursuit à ce rythme, nombre de ces espèces pourraient s'éteindre pour toujours d'ici quelques décennies", a commenté vendredi l'auteur principal de l'étude, Peter Soroye, de l'université d'Ottawa.

Des conclusions d'autant plus préoccupantes en termes de biodiversité que les bourdons jouent, comme les abeilles, un rôle important de pollinisateurs.

Une multitude d'espèces menacées

Pour parvenir à cette observation, les chercheurs ont pris en compte plus de 500 000 données sur 66 espèces de bourdons en Europe et en Amérique du Nord, portant sur la période 1901-1974 puis 2000-2014. Ils ont constaté que la probabilité de voir un site occupé par les bourdons est nettement plus faible dans la période 2000-2014 que dans la période 1901-1974. Cette baisse est de 46% en Amérique du Nord et de 17% en Europe.

"On peut s'attendre à un déclin encore plus important pour les bourdons en termes d'occupation de territoires et de biodiversité dans les endroits où les changements climatiques excèdent ce que l'espèce peut tolérer", écrivent les chercheurs.

Ces dernières années, d'autres études ont mis en évidence les menaces qui pèsent sur une multitude d'espèces animales. Il est toutefois compliqué de déterminer la part de responsabilité du changement climatique et celle des problèmes environnementaux (pesticides, etc.)

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.