Île-de-Ré : un échouage massif de plusieurs dauphins évité in extremis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Île-de-Ré : un échouage massif de plusieurs dauphins évité in extremis
Article rédigé par
Y. Salaün, M. Millet, M. Reiller - France 3
France Télévisions

Un échouage massif de dauphins a été évité de peu au large de l'Île de Ré (Charente-Maritime) mercredi 8 septembre. L'intervention de pompiers et de scientifiques a permis de sauver la majorité des mammifères. Les animaux se sont fait piéger au moment où la mer se retirait. 

À la Pointe du Grouin, sur la commune de Loix (Charente-Maritime), un groupe de dauphins s'est aventuré dans l'eau peu profonde mais riche en poissons, tout près des côtes. Mercredi 8 septembre, en fin de matinée, des ostréiculteurs, qui travaillaient sur leurs parcs, ont donné l'alerte. "Quand on a vu la mer s'en aller et là où ils étaient, on s'est dit qu'ils allaient s'échouer", raconte Aurélie Rousseau.

Deux juvéniles n'ont pas survécu

Deux zodiacs des pompiers sont vite arrivés sur place, ainsi qu'une vedette FNSM, les éco-gardes de l'île et les chercheurs du réseau national échouage, car la mer continuait de se retirer. "Un premier groupe de huit individus se sont échoués vivants et ensuite c'est tout le reste du groupe qui a été pris au piège, donc un total d'une vingtaine d'animaux", explique Eléonore Meheust, scientifique du réseau Pelagis.

Les secours ont guidé les dauphins vers le large, mais malheureusement, trois d'entre eux n'ont pas survécu, dont deux juvéniles. Ils feront l'objet d'analyses scientifiques. Les causes d'échouage sont multiples. À la Pointe du Grouin, c'est la faim qui aurait pu causer le décès d'une quinzaine d'animaux.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.