Environnement : l'humanité vit à crédit pour le reste de l'année

À partir de lundi 29 juillet, l'humanité a consommé toutes les ressources naturelles de la planète sur l'année selon WWF. Présent en plateau, le journaliste Jean-Christophe Batteria analyse le "jour du dépassement". 

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La date n'a jamais été aussi précoce. WWF estime que depuis lundi 29 juillet, les hommes ont utilisé toutes les ressources qu'offre la planète sur une année civile. "Cela veut dire qu'en sept mois, nous avons consommé tout ce que la Terre peut nous offrir en un an. Nous avons englouti tous les poissons qui peuvent se régénérer dans la mer en 365 jours. Nous avons rejeté autant de CO2 que la planète peut en absorber", explique le journaliste Jean-Christophe Batteria, présent sur le plateau du 12/13.

Des dates différentes selon les pays

L'an passé, le jour du dépassement se situait le 2 août. Aujourd'hui, on est trois jours plus tôt. "Le WWF avait commencé à lancer l'alerte en 1971, c'était un 25 décembre. Tout s'est accéléré malgré la crise pétrolière en 1973. Cela va s’accélérer encore au tournant de l'an 2000. Petite pause en 2008 avec la récession économique. Puis cela repart en 2015, l'année de la Cop21", précise Jean-Christophe Batteria. Pour les Américains, le jour du dépassement arrive le 14 mars. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Lors d\'une manifestation en faveur d\'une action sur le climat, à Lyon, le 16 mars 2019.
Lors d'une manifestation en faveur d'une action sur le climat, à Lyon, le 16 mars 2019. (NICOLAS LIPONNE / NURPHOTO / AFP)