Concours : quel sera le plus bel arbre de l'année ?

Publié Mis à jour
Concours : quel sera le plus bel arbre de l'année ?
Article rédigé par
A.Richier, R.Chapelard, P.Feretti France 3 ALSACE, France 3 Occitanie - France 2
France Télévisions

200 arbres ont été sélectionnés dans le cadre du concours du plus bel arbre de l'année, organisé par l'ONF et le magazine Terre Sauvage. Ils ne sont désormais plus que 13 en compétition. Il est possible de voter sur internet jusqu'au 4 janvier. 

Un frêne haut de près de 20 mètres, et dont la circonférence du tronc dépasse les 5 mètres, trône fièrement en plein centre de Vence (Alpes-Maritimes). Pour les habitants, c'est lui qui doit être l'arbre de l'année 2021. "C'est formidable de voir un arbre comme ça, qui est toujours intact après tant d'années", confie un riverain. Ce spécimen immense fait partie des 13 arbres sélectionnés par l'Office national des forêts et le magazine Terre Sauvage pour l'arbre de l'année. "Il a une écorce typique de frêne. Il faut savoir aussi que le frêne fait partie des arbres qui absorbent le plus de CO2", indique Marc Chaix, délégué au patrimoine et aux traditions de la ville de Vence. L'arbre, 483 printemps au compteur, a été planté sous François 1e, en 1538. 

Le renversant gingko biloba de Strasbourg

L'arbre qui récolte pour le moment le plus de suffrages en ligne est un gingko biloba, offert à Strasbourg (Bas-Rhin) à la fin du XIX siècle par l'empereur du Japon. "C'est un arbre qu'on appelle fossile, qui est un intermédiaire entre les conifères et les feuillus", explique François Heitz, responsable du département "arbres" à l'Eurométropole. Parmi les participants au concours, on trouve de nombreuses collectivités mais également quelques particuliers, comme Bernadette Sabathier, dont le jardin abrite un chêne vert centenaire haut de plus de 20 mètres, dans les Hautes-Pyrénées. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.