Biodiversité : la "liste verte des aires protégées et conservées" intègre sept nouveaux sites en France

La liste de l'Union internationale pour la conservation de la nature, publiée mardi, compte au total 59 sites dans le monde. Elle intègre aussi deux sites en Italie et pour la première fois un site en Suisse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La montagne Sainte-Victoire, dans les Bouches-du-Rhône, en janvier 2020. (MOIRENC CAMILLE / HEMIS.FR / AFP)

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a publié, mardi 20 avril, sa "liste verte des aires protégées et conservées", qui intègre sept nouveaux sites en France. Elle compte 59 sites à travers le monde et se base sur 17  ritères dans quatre domaines : "bonne gouvernance, conception et planification robustes, gestion efficace et résultats effectifs en matière de conservation".

Deux nouveaux sites dans les Bouches-du-Rhône

Les nouveaux sites certifiés en France sont la réserve de la Coloraie du volcan à La Réunion, la réserve naturelle nationale des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie), les marais des basses vallées de l'Essonne et de la Juine (Ile-de-France), le domaine de la Tour du Valat (Bouches-du-Rhône), la réserve naturelle nationale de Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône), les réserves naturelles nationales du Haut-Giffre et des Aiguilles Rouges (Savoie) et le site Natura 2000 Bassin du Drugeon (Jura).

"Les sites admis sur la liste verte de l'UICN se sont distingués par une gestion exemplaire, une gouvernance équitable et un engagement à long terme en faveur d'une conservation réussie."

Bruno Oberle, directeur général de l'UICN

dans un communiqué

"Des aires protégées et conservées efficaces sont essentielles si nous voulons mettre un terme à la perte dramatique de vie sur Terre à laquelle nous assistons", insiste Bruno Oberle.

En Italie, deux aires protégées rejoignent cette liste verte : le parc national Arcipelago Toscano et le parc national Foreste Casentinesi, Monte Falterona et Campigna. Par ailleurs, le parc national suisse, une réserve naturelle qui compte 170 kilomètres carrés de forêts, devient le premier site du pays à intégrer la liste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.