Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Après la manifestation pour Rémi Fraisse, 21 interpellations à Nantes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Affrontements à Nantes après la mort de Rémi Fraisse (M. DANA / FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo avec Reuters
France Télévisions
France 3

Le rassemblement "contre les violences policières" a dégénéré, faisant au moins cinq blessés. Récit. 

La manifestation contre "les violences policières" a rapidement dégénéré. A Nantes (Loire-Atlantique), plusieurs centaines de personnes ont défilé, samedi 1er novembre, à la mémoire de Rémi Fraisse, mort sur le site du projet du barrage de Sivens (Tarn).

De violents heurts ont blessé au moins cinq personnes, dont trois manifestants et deux membres des forces de l'ordre. Des "bouteilles remplies d'acide" ont été jetées sur les CRS, qui ont répondu par des tirs de grenades lacrymogènes et assourdissantes. Vingt-et-un manifestants ont été interpellés dans cette ville, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, dans la soirée

> Retrouvez les événements de la journée dans ce direct

Une manifestante de 21 ans a été blessée aux jambes par les éclats de plastique d'une grenade de "désencerclement" qui a explosé à ses pieds, tandis qu'un autre aurait été blessé au visage par un tir de flash-ball, selon des photos postées sur les réseaux sociaux. D'autres rassemblements étaient prévus dans plusieurs villes en France. A Toulouse, la manifestation a elle aussi débouché sur des affrontements avec les forces de l'ordre. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.