VIDEO. Barrage de Sivens : vive tension entre partisants et opposants au projet

Les agriculteurs, qui bloquaient depuis lundi les deux principales entrées de la ZAD, occupée par une quarantaine de militants, ont pénétré sur le site.

MANON BOUGAULT et MARC SAVINEAU - FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ils sont au bord de l'affrontement à Sivens (Tarn) avant le débat de vendredi 6 mars au Conseil général à Albi. Les agriculteurs qui bloquaient depuis lundi les deux principales entrées de la ZAD occupée par une quarantaine de militants, ont pénétré sur le site du projet controversé du barrage, malgré la présence des forces de l'ordre.

Retour au calme dans la soirée

A Sivens, les agriculteurs qui bloquaient depuis lundi les deux principales entrées de la ZAD occupée par une quarantaine de militants, ont pénétré sur le site, a-t-on appris de la part des deux camps. Un militant proche des zadistes, se faisant comme à l'accoutumée appeler "Camille", a affirmé que des agriculteurs auraient en plus "mis le feu à une bergerie des zadistes qui abritait des chèvres, des moutons et des chiots, sans faire de victime car le feu a été rapidement circonscrit".

Une centaine de gendarmes faisaient tampon entre les deux camps. En milieu de soirée cependant, la situation était redevenue calme, a constaté une journaliste de l'AFP. La préfecture a confirmé dans la soirée qu'aucune "confrontation directe" n'avait eu lieu, ne déplorant que "quelques épisodes de tension et quelques dégradations".

Le JT
Les autres sujets du JT
Rassemblement des opposants au barrage de Sivens dans le Tarn à Gaillac, le 4 mars 2015
Rassemblement des opposants au barrage de Sivens dans le Tarn à Gaillac, le 4 mars 2015 ( MAXPPP)