VIDEO. Barrage de Sivens : les hypothèses autour de la mort de Rémi Fraisse

Plusieurs scénarios s'opposent sur les circonstances exactes de la mort du manifestant de 21 ans, victime d'une explosion sur le site du barrage contesté de Sivens.

ANNE-CHARLOTTE HINET, NICOLAS AUER / FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les enquêteurs sont arrivés mardi 28 octobre sur les lieux de la mort de Rémi Fraisse, à Sivens (Tarn), pour tenter de déterminer les circonstances exactes de la mort du jeune homme. Si l'autopsie a permis d'établir que le manifestant de 21 ans a été victime d'une explosion, l'origine de l'engin reste inconnue. 

Première hypothèse : Rémi Fraisse aurait pu transporter un explosif dans son sac à dos, que les opposants au barrage ont toujours en leur possession. Deuxième piste : le jeune homme aurait pu être atteint par les grenades de désencerclement utilisées par les forces de l'ordre samedi 25 octobre, lors des affrontements avec les manifestants.

Responsabilité de la police ou des opposants ?

Dernier scénario envisagé par les enquêteurs : un cocktail Molotov lancé par les opposants aurait touché leur camarade dans le dos. Une éventualité réfutée par l'avocat de la famille Fraisse, qui indique qu'aucune brûlure n'a été relevée lors de l'autopsie.

Les parents du jeune homme ont porté plainte mardi pour homicide volontaire par une ou plusieurs personnes dépositaires de l'autorité publique. François Hollande, lui, a appelé à l'apaisement et demandé que "toute la vérité" soit faite sur la mort du manifestant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les enquêteurs sont arrivés le 28 octobre 2014 à Sivens (Tarn) pour déterminer les circonstances exactes de la mort de Rémi Fraisse, victime d\'une explosion.
Les enquêteurs sont arrivés le 28 octobre 2014 à Sivens (Tarn) pour déterminer les circonstances exactes de la mort de Rémi Fraisse, victime d'une explosion. (FRANCE 2)