Barrage de Sivens : les agriculteurs maintiennent la pression

Muriel Lassaga, journaliste de France 2, est en direct de Sivens pour faire le point sur le blocus des agriculteurs.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les tensions vont-elles se poursuivre à Sivens (Tarn), après le blocus des agriculteurs ce lundi 2 mars ? Muriel Lassaga est sur place pour faire le point en direct. "Oui, répond la journaliste de France  2. Les agriculteurs se sont organisés, ont fait appel à des renforts venant d'autres départements de la région. Ce qu'ils veulent, c'est maintenir la pression jusqu'à vendredi, date à laquelle le conseil général du Tarn va se réunir et donner sa décision." 

Un accord improbable

"Va-t-il opter pour un projet de barrage revu à la baisse [...] ou pour un ensemble de petites retenues d'eau alimenté par des pompes ?" se demande-t-elle. "Quelle que soit sa décision, il y a peu de chances que les deux camps soient d'accord. Les agriculteurs ne veulent que le projet initial et les militants de la zone n'en veulent aucun", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 27 octobre 2014, au lendemain de la mort de Rémi Fraisse sur le chantier du barrage de Sivens (Tarn).
Des manifestants à Rennes (Ille-et-Vilaine), le 27 octobre 2014, au lendemain de la mort de Rémi Fraisse sur le chantier du barrage de Sivens (Tarn). (NICOLAS LIPONNE / CITIZENSIDE / AFP)