Cet article date de plus de neuf ans.

Égypte : trois morts dont un Américain dans des manifestations vendredi

Opposants et partisans du président Mohamed Morsi sont descendus par milliers dans les rues en Egypte vendredi. A Alexandrie, deuxième ville du pays, un Américain de 21 ans est mort des suites des affrontements entre pro et anti Morsi. Deux autres personnes ont été tuées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Reuters)

Dans le nord de l'Égypte, à Alexandrie, deux personnes, dont un Américain de 21 ans, ont été tués vendredi, et 70 autres blessées dans des heurts entre partisans et
opposants du président Mohamed Morsi. Le jeune homme aurait succombé à un coup de couteau à la poitrine, tandis que la deuxième victime a été touchée par une balle. Ces
incidents ont eu lieu dans le quartier de Sidi Gaber au nord d'Alexandrie. Le
siège du Parti de la Liberté et de la justice, vitrine des Frères musulmans a
été incendié.

Un troisième homme a été tué dans une explosion au cours d'une manifestation à Port Saïd, à l'entrée du canal de Suez. Dix autres personnes ont été blessées. La cause de cette explosion n'était pas connue vendredi soir, mais pour les manifestants, il s'agissait d'une bombe. Ils ont attaqué la permanence d'un parti islamiste de la ville. Au total, huit permanences des Frères musulmans ont été attaquées, affirme le mouvement. 

Des manifestations à travers toute l'Egypte

Des dizaines de milliers d'Egyptiens pro et anti Morsi sont
descendus dans les rues
 vendredi à travers tout le pays. Au Caire, des
milliers de personnes se sont rassemblées à l'appel des islamistes devant la
mosquée Rabaa al-Adawiya de Nasr City. Ces manifestants ont promis de défendre
"la légitimité" de l'élection de Mohamed Morsi.

Dans l'autre camp, les manifestants anti-Morsi ont défilé au
Caire sur l'emblématique place Tahrir. La foule a scandé "Morsi
dégage"
. Une femme étrangère, filmant le défilé, a été rouée de coups puis évacuée en urgence.  

Grosse mobilisation prévue dimanche

Les heurts meurtriers à Alexandrie font craindre une
propagation des violences. Mercredi et jeudi, quatre Egyptiens
étaient morts dans des affrontements similaires dans le delta du Nil
. Dimanche, une grande mobilisation est prévue,
jour du premier anniversaire de l'investiture du président Mohamed Morsi.

La légitimité du président égyptien est au cœur de toutes les tensions.
Ses détracteurs l'accusent de ne pas prendre en considération les
revendications qui avaient déclenché la révolte en 2011. Les opposants de
Mohamed Morsi estiment aussi qu'il ne fait rien pour résoudre une situation
économique marquée par le chômage et l'inflation.

Evacuation des ressortissants américains

Apprenant la mort du jeune américain, le secrétariat d'Etat américain a annoncé qu'il réduisait son personnel à l'ambassade et au consulat. D'après CNN, trois bateaux de la NAVI et 2.000 marins américains patientent près de la mer Rouge, près à évacuer les ressortissants américains si la situation se dégrade.

> Retrouvez notre série Cinq Jours à la Une sur Mohamed Morsi

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.