Cet article date de plus de sept ans.

Egypte : les Frères musulmans déclarés organisation terroriste

Le gouvernement égyptien a officiellement déclaré l'organisation des Frères musulmans organisation terroriste, au lendemain de l'attentat de Mansoura. Toutes les activités sont désormais interdites à cette confrérie vieille de 85 ans et notamment le droit de manifester. Une décision qualifiée "d'invalide" par les frères musulmans.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Virginie Nguyen Hoang Maxppp)

Après 24 heures de flou, de déclarations sans confirmation, le gouvernement égyptien s'est finalement décidé. Il a officiellement accusé la confrérie des Frères musulmans d'être responsable de l'attentat de Mansoura, qui a fait 16 morts mardi dans cette ville du delta du Nil. L'attentat a pourtant été condamné par les Frères musulmans et revendiqué par un groupe djihadiste basé dans le Sinaï, se rattachant à Al-Qaïda.

Exclus de la vie publique

La suite logique de cette décision est le classement de cette organisation qui habite la vie publique et politique égyptienne depuis 85 ans comme organisation terroriste. Par voie de conséquence, toutes les activités lui sont interdites, et notamment le droit de manifester. La Justice égyptienne avait déjà emprunté cette voie le 23 septembre dernier, interdisant toute activité aux Frères musulmans jusqu'au jugement de leurs dirigeants pour des faits criminels qui leur sont reprochés. Mais un appel a suspendu le jugement.

"Décision invalide" pour les frères musulmans

Avec la décision du gouvernement, l'interdiction prend effet immédiatement. Le bras de fer entre le pouvoir dirigé de facto par l'armée et la confrérie prend un tour nouveau, d'autant qu'elle organisait jusqu'ici plusieurs manifestations par semaine pour soutenir le président déchu Mohamed Morsi. Ces manifestations ont été durement réprimées par l'armée. Le bilan s'élève à plus d'un millier de morts et des milliers d'arrestations dans les rangs des islamistes.

Mercredi, un dirigeant
des Frères musulmans a appelé ses partisans à poursuivre la
mobilisation contre les nouvelles autorités en Egypte, qualifiant
d'"invalide" la décision du gouvernement de déclarer la confrérie
"organisation terroriste".

 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.