Eclipse solaire totale en Asie

La plus longue éclipse solaire totale du XXIe siècle a plongé mercredi dans le noir une grande partie de l'Asie

La plus longue éclipse solaire totale du XXIe siècle a plongé mercredi dans le noir une grande partie de l'AsieLa plus longue éclipse solaire totale du XXIe siècle a plongé mercredi dans le noir une grande partie de l'Asie

Potentiellement, deux milliards de terriens ont pu observer cette éclipse de Soleil "monstre", comme la désigne certains astrophysiciens. Un record dans l'histoire de l'humanité.

Le Soleil a été complètement masqué par la Lune pendant six minutes et 39 secondes dans une zone peu habitée du Pacifique, un record qui ne sera pas battu avant 2132.

Le phénomène a été visible le long d'une bande de terre d'environ 250 kilomètres de large courant sur la moitié du globe et passant par l'Inde et par la Chine, a indiqué la Nasa. L'éclipse a débuté sur la côte ouest de l'Inde, au nord de Bombay, à 05h28 heure locale (23h58 GMT), et a ensuite pu être admirée au Bangladesh, au Népal, au Bhoutan, en Birmanie et dans les villes chinoises longeant le fleuve Yangtze, dont Shanghai, avant d'atteindre l'océan Pacifique.

Croyances
Dans le nord de l'Inde, un million et demi de pèlerins hindous ont afflué dans la ville sainte de Kurukshetra pour se baigner pendant l'éclipse dans des eaux purifiées censées libérer les âmes. Des dizaines de milliers d'autres ont assisté au phénomène céleste dans la ville sainte de l'hindouisme Bénarès, sur les bords du mythique Gange. Emmenée par des prêtres hindous, la foule a salué en
levant les bras au ciel la réapparition du Soleil. Puis, les gens se sont précipités dans le fleuve.

Dans un village du nord du Bangladesh, pays musulman, des dizaines de milliers de personnes rassemblées dans un stade "se sont mises à pleurer et à trembler de peur quand le Soleil a disparu et ont applaudi quand il est réapparu", selon un fonctionnaire.

En Inde et en Chine, les contes et mythologies évoquent les éclipses comme l'annonce d'heureux présages, mais aussi de néfastes augures. Celle de mercredi est "un moment très dangereux dans l'Univers", a prévenu Raj Kumar Sharma, un astrologue de Bombay. Des Indiennes enceintes qui avaient programmé une césarienne ont d'ailleurs repoussé l'intervention, a indiqué l'hôpital Fortis de New Delhi.

Dans la Chine impériale, les éclipses étaient annonciatrices de catastrophes naturelles ou de la mort d'un empereur. Ces croyances et superstitions n'ont d'ailleurs pas disparu.