Cet article date de plus de six ans.

Ebola : une équipe sanitaire attaquée en Guinée

De violents affrontements ont fait au moins 55 blessés jeudi et vendredi dans la ville de N'Zérékoré en Guinée. A l'origine de la colère de habitants, la pulvérisation de désinfectant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
 (Une équipe de MSF en Guinée © REUTERS)

N'Zérékoré, 300.000 habitants, au cœur de la zone la plus touchée par le virus Ebola. La fièvre hémorragique a déjà tué plus de 430 personnes en Guinée. Des habitants s'en sont pris à une équipe sanitaire qui intervenait de façon préventive dans la ville. 

Un nouveau cas suspect avait été repéré. Les agents ont pulvérisé du produit désinfectant sur les étals du marché, sans informer au préalable, semble-t-il la population. Ce qui a provoqué la colère d'une partie des commerçants.

Ebola : une équipe sanitaire attaquée en Guinée- le récit de l'envoyé spécial de France Info Sébastien Baer
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.