Ebola : le taux de mortalité peut atteindre 70% en Afrique de l'Ouest (OMS)

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le taux de mortalité des malades atteints par le virus Ebola peut atteindre 70% en Afrique de l'Ouest. Par ailleurs, l'épidémie continue de progresser.

(Bruce Aylward, adjoint au Directeur général de l'OMS © REUTERS/Denis Balibouse)

Le taux de mortalité des personnes atteintes par le virus Ebola peut atteindre les 70% en Afrique de l'Ouest explique l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon Bruce Aylward, adjoint au Directeur général de l'OMS : "Pour ce groupe de personnes, dont nous savons qu'ils sont malades et dont nous connaissons le sort, nous trouvons 70% de mortalité, c'est pratiquement le même nombre dans les trois pays ", à savoir le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée.

 

L'épidémie, elle, continue de progresser et ce sont désormais 9.000 cas qui ont été recensés depuis le début du mois de mars. Selon Bruce Aylward, il y a depuis trois ou quatre semaines 1.000 nouveaux cas par semaine mais ces chiffres pourraient grimper rapidement : 

"Début décembre, on pourrait avoir de 5.000 à 10.000 nouveaux cas par semaine. "

L'Organisation mondiale de la santé a constaté un ralentissement du rythme des contaminations dans les régions les plus touchées. Le problème, explique Bruce Aylward, c'est que l'épidémie a atteint des zones qui étaient encore épargnées il y a un mois. Par ailleurs, les contaminations augmentent de manière exponentielle dans les trois capitales Monrovia (Liberia) Freetown (Sierra Leone) et Conakry (Guinée)

 

Toujours selon Bruce Aylward, il faut continuer d'accélérer la mise en place de la réponse internationale à l'épidémie.