DIRECT. Irak : les Kurdes votent sur leur indépendance, malgré l'opposition de Bagdad et des Turcs

Avec cette consultation, le gouvernement régional veut ouvrir la voix à un Etat indépendant. Le Premier ministre irakien, Haïder Al-Abadi, a fait savoir qu'il prendrait "les mesures nécessaires" pour préserver l'unité du pays.

Un homme kurde montre son doigt taché d\'encre, après avoir voté au référendum d\'indépendance, à Erbil (Kurdistan irakien), le 25 septembre 2017.
Un homme kurde montre son doigt taché d'encre, après avoir voté au référendum d'indépendance, à Erbil (Kurdistan irakien), le 25 septembre 2017. (AHMED JADALLAH / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Jour de vote dans la région autonome du Kurdistan irakien. Cinq millions d'électeurs se déplacent dans les bureaux de vote à l'occasion du référendum sur l'indépendance organisé par le gouvernement régional, lundi 25 septembre. Le pouvoir central est hostile au scrutin, tout comme les pays de la région qui comptent eux aussi des minorités kurdes. Les résultats définitifs seront annoncés dans les 72 heures.

>> VIDEO. Malgré les pressions internationales, le Kurdistan irakien déterminé à voter pour l’indépendance

Vers un grand "oui", non contraignant. Le référendum, qui devrait se solder par une victoire confortable du "oui" à l'indépendance, n'a pas valeur contraignante. Il vise à accorder un mandat au gouvernement du Kurdistan autonome, afin de négocier la sécession vis-à-vis du reste de l'Irak.

 L'Iran ferme sa frontière aérienne avec le Kurdistan irakien. L'Iran a fermé sa frontières aérienne avec le Kurdistan irakien, mais laisse sa frontière terrestre ouverte. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi, avait déclaré un peu plus tôt que son pays avait fermé ses "frontières terrestres et aériennes", "à la demande du gouvernement" de Bagdad.

La Turquie bloque des chaînes de télé kurdes. A Ankara, les autorités turques ont annoncé qu'elles prendraient "toutes les mesures" possibles, si le référendum kurde menaçait la sécurité nationale de la Turquie. La diffusion de trois chaînes kurdes irakiennes (Rudaw, Waar et K24) sur l'opérateur satellite Türksat a été stoppée, parce qu'elles ne sont pas basées en Turquie et ne disposent pas de licence de diffusion, selon la décision de l'Autorité turque des médias (RTÜK) citée par l'agence Dogan.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #KURDISTAN

20h46 : Les bureaux de vote ont fermé au Kurdistan irakien. Sans attendre la proclamation des résultats dans les prochains jours, des partisans de l'indépendance ont célébré ce qu'ils estiment être une victoire.





(APTN)

18h22 : @Alju : Des pays voisins de l'Irak, comme la Turquie et l'Iran, sont inquiets de voir leurs minorités kurdes suivre l'exemple et réclamer leur indépendance. La Turquie a ainsi annoncé qu'elle fermerait prochainement sa frontière terrestre avec le Kurdistan irakien.

18h20 : Bonsoir Yann, pouvez-vous nous expliquer, simplement, pourquoi ce référendum est-il autant mal pris par la Turquie? Merci à vous

18h15 : Le référendum au Kurdistan irakien ne passe vraiment pas en Turquie. Les autorités turques ont décidé d'arrêter la diffusion de trois chaînes kurdes irakiennes sur l'opérateur satellite Türksat. L'opposition prokurde HDP dénonce une décision "politique" qui porte atteinte au "droit à l'information du public".

18h11 : Un couvre-feu a été décrété dans le centre de Kirkouk ainsi que dans les secteurs arabe et turkmène de cette ville du nord de l'Irak, au soir du référendum d'indépendance organisé au Kurdistan irakien. Cette mesure a été prise pour éviter que des heurts n'éclatent en marge du scrutin.

15h54 : Ils se pressent pour voter. Des dizaines de Kurdes irakiens attendent de faire vérifier leurs papiers d'identité afin de se rendre aux urnes, dans un stade d'Erbil transformé en bureau de vote. La région autonome organise un référendum d'indépendance aujourd'hui, malgré l'opposition de Bagdad.


(AHMED DEEB / AFP)

15h36 : Le Parlement irakien exige l'envoi de l'armée dans les zones disputées dont les forces kurdes ont pris le contrôle depuis l'invasion américaine de 2003. Cette décision intervient en réaction à la tenue aujourd'hui d'un référendum sur l'indépendance du Kurdistan

15h09 : Près de 5 millions de Kurdes doivent se prononcer aujourd'hui sur leur indépendance vis-à-vis de l'Irak. Bagdad s'y oppose et appelle à des représailles. Nous répondons à trois questions sur ce scrutin.

14h41 : Bonjour @Akiva. Les résultats définitifs du référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien doivent être annoncés dans les prochaines 72 heures.

14h41 : A quelle heure le résultat du vote ?

12h55 : Le président turc Recep Tayyip Erdogan est furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien. Craignant des répercussions sur le Kurdistan turc, il vient d'annoncer la fermeture prochaine de la frontière terrestre avec cette région d'Irak et a menacé de stopper ses exportations pétrolières qui passent par son pays.

12h52 : Un Kurde irakien s'apprête à déposer son bulletin dans un bureau de vote de Kirkouk, lors du référendum sur l'indépendance du Kurdistan.


(AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

12h37 : Bonjour @Ama. Bagdad est farouchement opposée au scrutin, et a mis en place ces derniers jours une série de sanctions (vols annulés, exercices militaires) pour tenter de garder le contrôle de la situation, avec ses alliés Téhéran et Ankara. Ces pays craignent que ce référendum ait des répercussions sur leurs propres régions kurdes, détaille France 24.

12h37 : Bonjour, une petite question, peut être un peu bête : l'Irak reconnaît-il la tenue du référendum pour la création d'un Etat kurde ? Merci.

12h38 : "C'est le rêve de tout le monde ici d'avoir un Kurdistan indépendant", expliquent des Kurdes d'Erbil, interrogés par notre journaliste Franck Mathevon. Voici son reportage.

(FRANCEINFO)

12h39 : Les Kurdes d'Irak ont commencé à voter pour leur indépendance lors d'un référendum historique. Nos journalistes Franck Mathevon et Gilles Gallinaro sont sur place à Erbil, capitale du Kurdistan irakien.

12h39 : C'est un jour historique pour les Kurdes. Les Kurdes d'Irak se prononcent aujourd'hui sur leur indépendance lors d'un référendum historique. Ils espèrent obtenir un Etat pour lequel ils luttent depuis près d'un siècle.



(FRANCEINFO)