Cet article date de plus de dix ans.

Deux hommes, qui affirment qu'ils voulaient faire sauter une synagogue de Manhattan, ont été arrêtés

Ils "ont avoué avoir voulu détruire une importante synagogue de Manhattan et ont ensuite acquis plusieurs armes et une grenade" auprès d'un policier infiltré, a annoncé jeudi le maire de New York, Michael Bloomberg.Les deux hommes arrêtés sont un Algérien et un Marocain, selon les autorités américaines.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La statue de la liberté à New York (AFP - MARIO SURIANI)

Ils "ont avoué avoir voulu détruire une importante synagogue de Manhattan et ont ensuite acquis plusieurs armes et une grenade" auprès d'un policier infiltré, a annoncé jeudi le maire de New York, Michael Bloomberg.

Les deux hommes arrêtés sont un Algérien et un Marocain, selon les autorités américaines.

Les deux hommes - l'Algérien Ahmed Ferhani, 26 ans, et le Marocain Mohamed Mamdouh, 20 ans - ont acheté trois pistolets, des munitions et une grenade non armée alors qu'ils étaient surveillés par la police depuis sept mois.

Selon des responsables cités sous couvert d'anonymat par le New York Times, ils en étaient encore au stade "d'envisager" de s'attaquer à une synagogue. Ils devraient être déférés devant le parquet de Manhattan, à New York , et non une instance fédérale, comme c'est généralement le cas pour les affaires de terrorisme.

New York, frappé au coeur lors des attentats suicide du 11 septembre 2001, est sur le qui-vive depuis l'élimination au Pakistan, le 2 mai, par les forces spéciales américaines, d'Oussama Ben Laden, chef d'Al Qaïda.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.