Des Pussy Riot attaquées par la police à Sotchi

Des membres du groupe Pussy Riot expliquent avoir été agressées à coups de fouet mercredi par des forces de sécurité russes qui patrouillent dans Sotchi pendant les Jeux olympiques d'hiver. Elles avaient déjà été arrêtées et interrogées mardi.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Deux jeunes femmes du groupe russe protestataire Pussy Riot, Nadejda Tolokonnikova et Maria Aliokhina, indiquent avoir été agressées à coups de fouet mercredi par des Cosaques supplétifs des forces de sécurité russes qui patrouillent dans Sotchi pendant les Jeux olympiques d'hiver. Des vidéos ont été mises en ligne par The Telegraph (ci-dessus) et Associated Press

Selon une des deux jeunes femmes, elles tentaient de réaliser une nouvelle prestation artistique intitulée "Poutine va vous apprendre à aimer la mère patrie".

Nadejda Tolokonnikova et Maria Aliokhina avaient bénéficié d'une libération anticipée fin décembre, après avoir été condamnées pour avoir chanté une "prière punk" contre Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou en février 2012. 

Mardi, les deux jeunes femmes avaient déjà été  interpellées et interrogées sur une accusation de vol puis relâchées à Sotchi.