Cet article date de plus de dix ans.

Débat n°2 aux USA : Obama repasse à l'offensive

A trois semaines de la présidentielle américaine, Barack Obama et Mitt Romney cette nuit n'ont pas hésité à s'attaquer frontalement sur des questions comme les impôts, l'immigration, la Libye ou la Chine. Le démocrate, "trop poli" lors du premier débat, s'est montré bien plus combatif.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  (Reuters)

Attaques, contradictions, invectives. Selon les règles de ce débat, tenu à l'université d'Hofstra à Long Island près de New York, les deux candidats Barack Obama et Mitt Romney n'étaient pas censés s'adresser la parole mutuellement. Pourtant dès la deuxième question de la salle, ils se sont retrouvés debout, face-à-face, se tournant parfois autour, comme sur un ring. Un vrai débat en somme !

Des passes d'armes... avec le sourire

Le président sortant, encore sous le coup de son 1er débat raté, était bien décidé à reprendre l'avantage. Il a donc dégainé le premier. Accusant son rival de ne vouloir favoriser que les riches. "Le gouverneur Romney dit qu'il a un programme en cinq points, il n'a pas de programme en cinq points, son programme tient en un point : s'assurer que les plus aisés puissent jouer avec des règles différentes ". Le ton était donné, Obama n'a rien lâché et Mitt Romney ne s'est pas pour autant laissé démonter.

Les deux candidats se sont donc sévèrement étripés -avec le sourire- pendant cette heure et demi de débat devant un panel de 82 électeurs indécis et fébriles et des dizaines de millions de téléspectateurs. Petit florilège de ces petites phrases qui ont retenu l'attention :

Sur l'énergie , Barack Obama a accusé le républicain de laisser les compagnies pétrolières "écrire la politique énergétique ". Surl'économie , Mitt Romney a reproché au démocrate de conduire les Etats-Unis "sur la route de la Grèce ". "Le président a essayé mais ses politiques ont échoué. C'est un beau parleur  [...] Je sais ce qu'il faut faire pour redémarrer cette économie  [...] pour créer des emplois ". Sur le social , Obama a estimé que son rival prônait une politique sociale "plus extrême " que celle de Georges W. Bush. Sur le Moyen-Orient , Romney a assuré que la stratégie Obama  "tombait en pièces sous nos yeux ".Sur la Chine , Obama : "Rappelez-vous que le gouverneur Romney a investi dans des sociétés pionnières en matière de délocalisation en Chine. Gouverneur, vous êtes le dernier à faire preuve de fermeté à l'égard de la Chine ". Sur les "47% d'assistés " . Barack Obama est revenu pour la première fois -enfin diront ses sympathisants- sur cette vidéo de Romney affirmant que "47% des Américains sont des assistés des politiques publiques ". Riposte du président américain : "Réfléchissez à ceux dont il parlait ", a-t-il lancé, avant de citer les personnes âgées, les anciens combattants, les étudiants, les militaires. "Je veux me battre pour eux... S'ils réussissent, ce pays va donc réussir ". Et la bourde de Mitt Romney , au sujet de ses difficultés à recruter des femmes. Il dit avoir demandé de l'aide à des associations ou des groupes de femmes et "elles nous ont apporté des classeurs entiers pleins de femmes ". Expression malheureuse qui a fait le buzz sur Twitter notamment, pendant tout le débat.

La Libye : le revers décisif pour Romney

Mais c'est sans doute sur la Libye que Barack Obama a réellement marqué des points. Ou plutôt, que Mitt Romney en a perdu. Mouché par l'animatrice du débat, la journaliste de CNN Candy Crowley. Romney a en effet reproché à Obama de ne pas avoir dit que l'attaque de Benghazi était un attentat terroriste. "Je l'ai dit dès le lendemain ". "Mais comment ça vous l'avez dit ? " "Oui ". Le dialogue de sourds aurait pu durer longtemps. Mais la modératrice a tranché, donnant raison au président sortant. > voir l'échange ci-dessous.

Obama convaincant pour 46% de sondés, Romney 39%

Un tout premier sondage réalisé par CNN ce mercredi matin donne Barack Obama comme vainqueur de ce débat à 46% contre 39. Un second pour CBS le donne aussi gagnant à 37% contre 30.

Mais cela sera-t-il suffisant pour relancer la machime Obama qui avait perdu tant de terrain après le 1er débat ? Un dernier face-à-face est prévu lundi prochain en Floride. En attendant, les deux candidats vont poursuivre vaillamment leur longue campagne. Le démocrate dans l'Iowa et l'Ohio ce mercredi. Le républicain en Virginie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.