Cet article date de plus de sept ans.

De la cocaïne retrouvée dans l'eau du robinet au Royaume-Uni

La drogue, rejetée dans l'urine des consommateurs, était présente dans plusieurs échantillons rapporte le "Sunday Times". Mais en quantité trop faible pour avoir un effet sur la santé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La cocaïne était présente sous forme de benzoylecgonine, la molécule formée par le corps humain après ingestion, rejetée ensuite dans l'urine. (MEDIOIMAGES/PHOTODISC / PHOTODISC)

Pour prendre une (petite) dose de cocaïne, il suffit d'ouvrir son robinet. Au Royaume-Uni, la drogue est tellement répandue qu'elle a même contaminé l'eau distribuée à travers le pays, rapporte le Sunday Times, dimanche 11 mai (article payant, en anglais).

Des traces de drogue ont été retrouvées dans plusieurs échantillons d'eau du robinet, malgré les traitements intensifs réalisés par les compagnies de distribution. La cocaïne était présente sous forme de benzoylecgonine, la molécule formée par le corps humain après ingestion, rejetée ensuite dans l'urine.

Des substances médicamenteuses dans l'eau

Les échantillons contenaient également des traces d'un anti-inflammatoire, l'ibuprofène, et d'un médicament contre l'épilepsie, la carbamazépine. Toutes ces substances étaient présentes à des niveaux trop faibles pour qu'elles aient un effet sur l'homme, précise le Sunday Times.

Elle témoigne en revanche du développement de la consommation dans le pays, explique un expert d'un think tank consacré aux politiques autour de la drogue. "La cocaïne est devenue de moins en moins chère au fur et à mesure que la consommation a augmenté", affirme le spécialiste au journal. Selon The Independent (en anglais), on compte 700 000 usagers réguliers ou occasionnels outre-Manche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.