Cet article date de plus de huit ans.

Cyber-attaques : après Twitter, Facebook

Le réseau social a annoncé vendredi soir avoir subi en janvier une attaque informatique "sophistiquée" par l'intermédiaire du logiciel Java. L'enquête est en cours mais les données des utilisateurs n'auraient pas été compromises.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"Nous avons remédié au problème dans tous les appareils
infectés, nous avons informé la police et commencé une  vaste enquête
qui se poursuit à ce jou
r" a annoncé Facebook dans la nuit.

Et le premier réseau social de la planète se veut rassurant, il n'y aurait pas eu de vol de données personnelles.

Le 2 février, c'est Twitter qui estimait que 250.000 de ses utilisateurs avaient été victimes de pirates informatiques là encore "sophistiqués" .

Selon un rapport du National Intelligence Estimate, présenté sur ce site mardi par Jérôme Coombain, les  Etats-Unis seraient actuellement la cible d'une importante attaque informatique qui met en péril leur compétitivité économique.

Parmi les pays cité dans ce document, la Chine, la Russie, Israël et la France.

"La menace grandissante des attaques informatiques"

Mardi soir, Barack Obama qui prononçait son discours sur l'état de l'Union a annoncé de nouvelles mesures : "L'Amérique doit répondre à la menace grandissante des attaques informatiques. (...) J'ai signé aujourd'hui un nouveau décret qui renforcera nos défenses contre les attaques informatiques en augmentant le partage d'informations, et en développant des normes destinées à protéger notre  sécurité nationale, nos emplois, et notre vie privée."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.