Ségolène Royal : après ses propos sur Fidel Castro, la polémique enfle

La ministre de l'Écologie a pris la défense du régime castriste en dressant un portrait élogieux du Lider Maximo.

Voir la vidéo
France 2

À peine arrivée à Cuba pour assister aux funérailles de Fidel Castro, la ministre de l'Environnement évoque le bilan du régime castriste. "Il y a toujours du positif et du négatif (...) mais on sait qu’ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n'en a pas", a-t-elle dit.

"Un désastre moral"

Des propos jugés polémiques, car le régime castriste est régulièrement pointé du doigt par l'ONU et les ONG pour ses manques de liberté d'expression. Selon l'opposition, quelques dizaines de personnes sont encore en prison pour des motifs politiques. Et des milliers de Cubains, artistes, journalistes, opposants sont régulièrement arrêtés de manière arbitraire. Outre l'indignation des ONG, les propos de la ministre ont suscité l'indignation d'une partie de la classe politique. À droite, Éric Ciotti parle de "désastre moral et une honte pour la France". Même au sein du gouvernement, certains ont pris leur distance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ségolène royal, en compagnie du président cubain Raul castro, à Paris en février 2016.
Ségolène royal, en compagnie du président cubain Raul castro, à Paris en février 2016. (JACKY NAEGELEN / POOL)