Mort de Fidel Castro : la fin de 50 ans de règne

Pendant plus de 50 ans, Fidel Castro a régné sur Cuba, suscitant espoirs et désillusions.

FRANCE 3

Cigare aux lèvres et barbe fleurie. Le guérillero entre triomphalement à La Havane. 1959, le jeune révolutionnaire nationaliste met en déroute, avec ses troupes, l'armée du dictateur Batista. Lors d'interminables discours devenus légendaires, il expose sa vision politique : tribunaux révolutionnaires, nationalisation de nombreuses sociétés, et surtout, vastes réformes agraires qui inquiètent les États-Unis. En 1961, le puissant voisin américain tente un débarquement militaire à la baie des cochons pour le déposer. Un cuisant échec. Le monde occidental s'inquiète de ce régime communiste.

Installation d'un régime totalitaire

Fidel Castro s'allie alors avec l'URSS qui installe sur l'île des rampes de missiles. En réponse, les USA déploient une vaste armada. 1962 : le conflit nucléaire semble tout proche, mais le président Kennedy s'engage à ne pas envahir l'île et l'URSS retire ses armes. Dans les années qui suivent, le leader Maximo installe un régime totalitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président cubain Fidel Castro prend la parole, le 8 janvier 1988, avant la visite du pape Jean-Paul II à La Havane. 
Le président cubain Fidel Castro prend la parole, le 8 janvier 1988, avant la visite du pape Jean-Paul II à La Havane.  (ASSEMBLEE / SIPA)