Cuba : le modèle "soleil et plage" menacé par l'érosion et la montée des eaux

Publié
Cuba : le modèle "soleil et plage" menacé par l'érosion et la montée des eaux
FRANCE 2
Article rédigé par
S. Perez, C. Kenck, T. Fillard, P. Limpens - France 2
France Télévisions

Au large du Mexique, à Cuba, les touristes reviennent peu à peu après deux années d’épidémie, s’allonger sur les plages dorées de la côte. Des plages qui rétrécissent sous l’effet de l’érosion et de la montée des eaux.

Des plages parmi les plus belles du monde. Cuba, ses eaux transparentes, son sable blanc, ses hôtels tout compris au bord de l’eau, la carte postale est toujours parfaite. Et après presque deux ans au ralenti à cause de la pandémie, les touristes font timidement leur retour. Pour les vacanciers, Varadero est un petit paradis en hiver. Mais la plupart ignorent que cette plage très réputée, sur laquelle ils viennent décompresser, est en fait à moitié artificielle.

Sauver les plages pour faire le plein des hôtels

Une bande de 20 mètres de large a été réensablée il y a deux ans. Cuba est frappée de plein fouet par le réchauffement climatique et la montée des eaux. L’île espère bien retrouver ses 4 millions de visiteurs annuels d’avant la crise sanitaire. Plusieurs nouveaux complexes hôteliers seront bientôt prêts à les accueillir. Pour faire le plein, il faut donc sauver les plages. Un plan national a été mis en place depuis 4 ans pour lutter contre la montée des eaux.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.