Corée du Sud : les témoins de la tragédie de Séoul racontent l'horreur

Publié Mis à jour
Corée du Sud : les témoins de la tragédie de Séoul racontent l'horreur
France 2
Article rédigé par
D.Schlienger, H.Abdelkhalek, C.Rigeade, A.Miguet, V.Reynaud, L.Houel - France 2
France Télévisions

À Séoul, en Corée du Sud, un mouvement de foule a causé la mort de 153 personnes, samedi 29 octobre. De nombreux témoins racontent la rapidité avec laquelle les évènements ont basculé, passant d'une fête bon enfant à une tragédie.

Sur une vidéo diffusée en direct sur les réseaux sociaux, un influenceur français se filme dans la foule à Séoul (Corée du Sud), samedi 29 octobre. Bousculé, malmené et compressé, il a mis de longues minutes à s'en sortir. Une illustration du chaos qui régnait à Séoul, samedi soir. Parmi les 100 000 personnes venues fêter Halloween dans un quartier branché de la ville coréenne, beaucoup ont dû lutter pour s'en sortir. 

"J'ai eu peur de mourir"

Comme Victor Chan, un Français rescapé. "J'ai eu peur de mourir. Quand je me suis fait pousser dans cette foule, j'ai essayé de garder l'équilibre. En faisant un pas, j'ai senti que je ne touchais pas le sol, mais quelqu'un", témoigne-t-il. De l'étage d'un bar, Clément Touzard, expatrié français, filme effaré les allers-retours des ambulances et les efforts désespérés des secouristes. "On n'arrivait pas à compter le nombre de personnes pratiquant un massage cardiaque. Là où ça devenait préoccupant, c'est quand ils arrêtaient les massages et que l'on voyait les corps qui restaient sur le côté, sans aide médicale", se souvient-il.

Dimanche soir à Séoul, les hommages se multiplient sur les lieux du drame.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.