Corée du Sud : témoignage posthume d'un lycéen, passager du ferry

Park Su-Hyeon, 17 ans, faisait partie des 476 passagers du Sewol, le ferry sud-coréen a chaviré le 16 avril dernier au matin en Corée du Sud. Jusqu'au dernier moment portant, les passagers seront invités à rester à bord. C'est ce que feront Park Su-Hyeon et ses camarades. Le jeune homme filme la scène. Les lycéens plaisantent avant de réaliser peu à peu la gravité de la situation.

(Capture d'écran YouTube)

Le corps de Park Su-Hyeon, 17 ans, a été retrouvé par les plongeurs dans l'épave du ferry sud-coréen, avec son téléphone. Comme 225 autres passagers du Sewol, en majorité des lycéens qui étaient en voyage scolaire, le jeune homme a péri dans le naufrage. 76 personnes sont toujours portées disparues. Seules 75 ont été secourues.

Le père de Park Su-Hyeon a souhaité que la vidéo tournée par son fils avec son téléphone portable juste avant que le ferry sud-coréen ne sombre, soit rendue publique. Diffusée par les médias locaux puis sur YouTube, on y découvre des jeunes dans leur cabine, qui restent là où ils sont, comme les consignes diffusées par les haut-parleurs le leur indiquent. Tandis que le ferry prend une inclinaison de plus en plus marquée, certains plaisantent. "C'est comme le Titanic ", lance l'un d'eux. "Sauvez-moi ", s'amuse un autre.

"Je ne comprends pas. Mettre les gilets de sauvetage? Ça veut dire que le bateau est en train de couler ?"

Il est 8h52 quand Park Su-Hyeon commence à filmer la scène. Et puis, les minutes passent et chacun de se poser de plus en plus de questions... Est-ce que l'incident sera aux infos;? Ce n'est que lorsque l'ordre d'enfiler les gilets de sauvetages est donné que certains semblent prendre conscience de la gravité de la situation. "Je ne comprends pas. Mettre les gilets de sauvetage ? Ça veut dire que le bateau est en train de couler? "... Le Sewol s'est finalement retourné, empêchant définitivement ces jeunes d'en sortir.  

Le capitaine et la compagnie vont devoir répondre de leurs actes

Le capitaine, parmi les premiers à quitter le navire, ainsi que 14 autres marins ont été arrêtés. Pourquoi ne pas avoir donné l'ordre d'évacuer le ferry plus tôt? Pourquoi ne sont-ils pas être restés à bord avec les passagers ? Ils devront répondre de ce qui apparaît comme étant de graves dysfonctionnements doublés d'incompétence et de laxisme réglementaire.

La compagnie Chonghaejin Marine Co est aussi pointée du doigt. C'est elle qui a acheté le Sewol il y a deux ans. Un ferry qui avait été mis en service 18 ans plus tôt et sur lequel elle a fait construire des cabines supplémentaires. L'enquête devra définir si le navire était surchargé au moment du drame et si cette surcharge a entraîné sa perte.

►►► A LIRE AUSSI | Corée du Sud : qui est Yoo Byung-Eun, propriétaire du ferry naufragé ? 

Mardi, la présidente sud-coréenne Park Geun-hye a présenté ses excuses aux familles des victimes, estimant que le comportement du capitaine et de l'équipage du ferry était assimilable à un meurtre.