Envoyé spécial, France 2

VIDEO. "On fait du karaoké ensemble" : Dennis Rodman raconte sa rencontre avec Kim Jong-un

Quand il se rend en Corée du Nord, la star du basket Dennis Rodman partage ses loisirs avec l'imprévisible dictateur... Le magazine "Envoyé spécial" a obtenu une interview exclusive de l'ami américain de Kim Jong-un. Extrait.

FRANCE 2 / FRANCETV INFO

En Corée du Nord, le pays le plus fermé au monde, ce basketteur américain multi-piercé et tatoué va et vient comme bon lui semble dans Pyongyang, la capitale. Dennis Rodman, le fantasque quintuple champion de NBA, n'ignore rien de ce que les Etats-Unis reprochent à Kim Jong-un, mais il assume son amitié pour le dictateur. Et même, il la revendique devant la caméra d'"Envoyé spécial" : "Mais je m'en tape, de qui tu es ! Que tu sois dictateur, président ou autre chose, je m'en fous ! Si t'es cool et qu'on peut boire de la vodka, c'est bon !"

Au départ, il y a cinq ans, raconte l'excentrique Américain, il remplace en quelque sorte au pied levé Michael Jordan, pas super intéressé par une invitation en Corée du Nord (Kim Jong-un est fan de basket). Alors Dennis Rodman, qui "aime bien découvrir des coins à travers le monde", dit O.-K. Et depuis, il est "toujours le bienvenu", son ami Kim lui claque la bise à l'arrivée. 

"On fait du jet-ski, du golf, du karaoké..."

Et comment passe-t-on le temps en compagnie d'un dictateur ? "On fait du jet-ski, du golf, on monte à cheval... et surtout, on fait du karaoké. On chante beaucoup !" Le dirigeant qui terrifie la planète avec ses essais nucléaires est quelqu'un de très simple, en fait... "Il dirige son pays... à sa façon. Mais... ça l'empêche pas de faire les mêmes conneries que tout le monde !"

Extrait de "Mon pote le despote", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 5 octobre 2017.

Rodman et Kim
Rodman et Kim (FRANCE 2)