Tir de missile nord-coréen : "L'objectif est d'assurer la survie du régime"

Pour Antoine Bondaz, chercheur de la Fondation pour la recherche stratégique, le nouveau tir de missile nord-coréen, mardi, a pour objectif de donner de la crédibilité au régime et ainsi d'assurer sa survie extérieure et intérieure. 

Dans une rue de Séoul, en Corée du Sud, la télévision sud-coréenne annonce le nouveau tir de missile du régime nord-coréen, le 29 novembre 2017. 
Dans une rue de Séoul, en Corée du Sud, la télévision sud-coréenne annonce le nouveau tir de missile du régime nord-coréen, le 29 novembre 2017.  (JUNG YEON-JE / AFP)

La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile mardi. Pyongyang affirme que son nouveau missile intercontinental met "la totalité du continent américain" à sa portée. L'ambition de la Corée du Nord "est d'avoir une capacité de dissuasion crédible" sur la scène internationale, a expliqué mercredi 29 novembre sur franceinfo Antoine Bondaz, chercheur de la Fondation pour la recherche stratégique et enseignant à Sciences Po. "L'objectif est d'assurer la survie du régime tant du point de vue externe, mais surtout du point de vue interne", a-t-il ajouté.

>> Tir de missile nord-coréen : suivez l'évolution de la situation en direct

franceinfo : Quel est l'objectif de Pyongyang avec ce tir de missile ?

Antoine Bondaz : C'est d'avoir une capacité de dissuasion, c'est-à-dire que la communauté internationale considère que la capacité militaire et nucléaire nord-coréenne est crédible. L'objectif est d'assurer la survie du régime tant du point de vue externe, mais surtout du point de vue interne puisque le programme nucléaire et balistique vise à renforcer la légitimité du dirigeant et du régime politique. On s'inscrit dans l'accélération du programme nucléaire et balistique nord-coréen. Ce n'est pas le premier missile intercontinental qui a été testé. Deux avaient été testés au mois de juillet.

N'est-ce pas un jeu dangereux ?

Exactement, il faut faire peur aux Américains. Mais je vais essayer d'être optimiste. Kim Jong-Un avait annoncé en janvier qu'il entendait compléter la force de la Corée du Nord avant la fin de l'année, c'est chose faite aujourd'hui. Cela peut laisser penser, par exemple, qu'un gel du programme nucléaire et balistique serait possible sans toutefois réduire la sécurité de la Corée du Nord. Kim Jong-Un vient d'assurer que la sécurité du régime était désormais assurée.

Ce tir montre la puissance de ce nouveau missile. L'objectif est-il atteint pour la Corée du Nord ?

Il y a un objectif politique et un objectif technique. L'objectif technique n'est jamais atteint dans le sens où la Corée du Nord peut toujours améliorer sa capacité nucléaire et balistique, mais l'objectif politique est atteint. C'est-à-dire avoir prouvé aux Etats-Unis qu'un missile peut potentiellement atteindre l'ensemble du territoire américain. Pourquoi ce tir en cloche ? Tout simplement pour éviter de survoler le Japon.

Que penser de la phrase de Donald Trump qui dit : "Nous allons nous en occuper" ?

C'est une déclaration à chaud qui n'a pas forcément été préparée par ses conseillers. Il est important de rappeler que cet essai ne change pas la donne. Il s'inscrit dans la poursuite du développement du programme nucléaire et balistique nord-coréen. La stratégie américaine et l'objectif sont à travers des sanctions économiques, financières et un isolement diplomatique de pousser la Corée du Nord à revenir vers la table des négociations avec un objectif à long terme qui est de dénucléariser le régime.