Syrie : le régime de Damas armé par la Corée du Nord ?

La Corée du Nord est accusée d'avoir aidé l'armée de Bachar el-Assad à se procurer des armes chimiques entre 2012 et 2017. Selon l'ONU, Pyongyang aurait fourni du matériel pour les construire.

FRANCE 2

Et si la Corée du Nord était directement impliquée dans l'utilisation d'armes chimiques en Syrie ? La suspicion est forte pour l'ONU, qui détaille ses arguments dans un rapport de 200 pages consulté par le New York Times. Plusieurs convois maritimes nord-coréens transportant des matériaux suspects et non déclarés ont été acheminés jusqu'à Damas entre 2012 et 2017. Deux d'entre eux ont même été interceptés en mer par les experts de l'ONU.

Des armes chimiques contre de l'argent liquide

À l'intérieur de ces chargements, des pièces de missiles balistiques, différents matériaux résistants à l'acide. L'ONU a ainsi pu saisir des contrats reliant une société d'armement nord-coréenne à une entreprise publique de Damas. L'accord entre les deux pays serait le suivant. Pendant que la Corée du Nord fournit du matériel permettant la fabrication d'armes chimiques, la Syrie, elle, paie le régime de Pyongyang en argent liquide. Les deux pays ont ainsi violé la réglementation qui les oblige à déclarer leurs échanges militaires. La dictature de Kim Yong-un, frappée de sanctions, donne un nouvel argument au président américain, qui se montre de plus en plus menaçant. Un rapport qui montre une nouvelle fois l'impuissance de la communauté internationale face aux inquiétants projets du régime de Pyongyang.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader nord-coréen Kim Jong-un, mercredi 28 février, à Pyongyang (Corée du Nord).
Le leader nord-coréen Kim Jong-un, mercredi 28 février, à Pyongyang (Corée du Nord). (DAMIR SAGOLJ / X90027)