VIDEO. Pour la première fois depuis 2015, les deux Corées indiqueront la même heure

La Corée du Nord a accepté d'abandonner son fuseau horaire à partir du 5 mai, pour s'aligner sur celui de la Corée du Sud, dans le cadre de la "réconciliation nationale" engagée la semaine dernière.

Des pendules accrochées dans les locaux du Diplomatic Nightclub à Pyongyang (Corée du Nord), le 14 août 2009. 
Des pendules accrochées dans les locaux du Diplomatic Nightclub à Pyongyang (Corée du Nord), le 14 août 2009.  ((NK NEWS / GETTY IMAGES))

C'est un nouveau symbole de la détente entre les deux pays. L'heure en Corée du Nord va avancer de 30 minutes à partir du 5 mai, afin d'être alignée avec celle de la Corée du Sud, ont annoncé les médias publics du Nord, lundi 30 avril. Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un, a déclaré avoir ressenti un "déchirement douloureux"  en voyant deux horloges affichant les heures différentes de Pyongyang et de Séoul sur un mur lors de sa rencontre, vendredi, avec le président sud-coréen, Moon Jae-in, lors du premier sommet intercoréen en plus d'une décennie.

Voir la vidéo

L'annonce du changement de fuseau horaire dans le cadre d'un "premier pas pratique en vue de la réconciliation nationale et l'unité" confirme les dires tenus dimanche par des responsables sud-coréens, selon lesquels Kim Jong-un s'était engagé à supprimer le fuseau du nord, créé en 2015 pour marquer le soixante-dixième anniversaire de la libération du joug japonais.

Dimanche, la Corée du Sud a annoncé que Kim Jong-un avait prévu d'inviter des experts et des journalistes américains et sud-coréens pour la fermeture de son site d'essais nucléaires en mai. Donald Trump, lui, a insisté sur une dénucléarisation totale de la Corée du Nord en prévision de sa rencontre avec son homologue nord-coréen.