Cet article date de plus de cinq ans.

Corée du Nord : Kim Jong-un annonce que son pays va bientôt tester un "missile intercontinental"

C'est ce qu'a annoncé le dictateur nord-coréen lors de ses voeux pour la nouvelle année, dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des Nord-Coréens regardent Kim Jong-un à la télévision, le 1er janvier 2017. (JUNG YEON-JE / AFP)

La Corée du Nord en est aux "dernières étapes avant le test d'un missile balistique intercontinental", a affirmé le leader nord-coréen, Kim Jong-un, dans son discours de Nouvel An, le 1er janvier 2017. La Corée du Nord est désormais "une puissance militaire que même le plus puissant des ennemis ne pourra toucher", a insisté le dictateur.

Plusieurs essais effectués en 2016

Courant 2016, Pyongyang a effectué deux essais nucléaires et a lancé plusieurs missiles, dans le cadre de sa quête permanente visant à pouvoir frapper le sol américain avec une arme à tête nucléaire.

Les analystes sont divisés quant à la capacité réelle de la Corée du Nord à se doter d'une arme nucléaire, précisément parce qu'elle n'a jamais réussi à lancer avec succès un missile balistique intercontinental. Mais tous sont d'accord pour dire que Pyongyang a réalisé d'énormes progrès dans cette direction depuis que Kim Jong-un a succédé à son père, Jim Jong-il, mort en décembre 2011.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.