Cet article date de plus de neuf ans.

La Corée du Nord accuse les Etats-Unis de cyberattaques

Pyongyang affirme que Washington s'en est pris de manière répétée à des serveurs internet du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militaires nord-coréens lors d'un rassemblement à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, le 7 mars 2013. (KNS / KCNA / AFP)

Elle est régulièrement tenue pour responsable d'assauts informatiques mais cette fois, c'est elle qui accuse, dans un climat déjà très tendu. La Corée du Nord affirme, vendredi 15 mars, être victime de cyberattaques "prolongées et intensives" contre ses sites internet officiels de la part des Etats-Unis et de la Corée du Sud. Elles ont paralysé des serveurs internet, explique Pyongyang.

Les services internet de plusieurs médias nord-coréens, comme l'agence KCNA et le journal Rodong Sinmun (en anglais), ont connu des perturbations, rapporte la chaîne de télévision sud-coréenne MBC. 

"Ce n'est un secret pour personne que les Etats-Unis et le régime fantoche de Corée du Sud intensifient massivement leurs cyberattaques et sabotages contre la Corée du Nord", écrit l'agence de presse nord-coréenne, KCNA.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.