La Corée du Nord a procédé à un nouveau tir de missile, le sixième depuis le début de l'année

Pyongyang n'avait plus mené d'essais à une telle fréquence depuis 2019 et l'échec des négociations entre Kim Jong-un et Donald Trump.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le tir d'un missile par la Corée du Nord évoqué par une chaîne de télévision sud-coréenne diffusée dans une gare de Séoul, le 27 janvier 2022. (JUNG YEON-JE / AFP)

La Corée du Nord a tiré "un projectile non identifié" dans la mer du Japon, a annoncé l'état-major de la Corée du Sud, jeudi 27 janvier. La reprise des essais balistiques de Pyongyang se confirme : c'est le sixième tir recensé depuis le début de l'année 2022, soit une activité inédite sur un mois depuis 2019 et l'échec des négociations entre le président nord-coréen, Kim Jong-un, et Donald Trump, alors président des Etats-Unis.

Mardi, la Corée du Nord avait effectué deux essais de missiles de croisière, selon Séoul, ce qui ne tombe pas sous le coup des sanctions actuelles de l'ONU. La Corée du Nord a également déclaré avoir testé des missiles hypersoniques les 5 et 11 janvier et des missiles balistiques les 14 et 17 janvier, prohibés par les Nations unies. En réponse, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni et les Etats-Unis ont imposé de nouvelles sanctions.

La menace de nouveaux essais nucléaires

Pyongyang n'a en revanche pas testé de missiles balistiques intercontinentaux ou d'armes nucléaires depuis l'enlisement du dialogue avec Washington. Mais le pays a laissé entendre qu'il pourrait reprendre ses essais nucléaires et d'armes à longue portée, en pause depuis un moratoire auto-imposé en 2017.

Ces essais interviennent dans une période délicate pour la région : la Chine, seul alliée majeure du régime nord-coréen, accueille les Jeux olympiques d'hiver en février et la Corée du Sud tient une élection présidentielle en mars. Pyongyang se prépare à célébrer le 80e anniversaire de la naissance du défunt dirigeant Kim Jong-il, en février, puis le 110e anniversaire de Kim Il-sung, le dirigeant fondateur du pays, en avril.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.