La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques, peu avant les commémorations de la fin des combats avec la Corée du Sud

La Maison Blanche a condamné ces nouveaux essais qui "constituent une menace pour les voisins de la Corée du Nord et la communauté internationale".
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une télévision à Séoul (Corée du Sud) montre des images d'archives d'un essai de missile nord-coréen, le 25 juillet 2023. (JUNG YEON-JE / AFP)

La Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques dans la nuit du lundi 24 au mardi 25 juillet, selon le ministère de la Défense sud-coréen, peu avant les célébrations commémorant la fin des combats entre les deux pays. Les deux missiles ont parcouru quelque 400 kilomètres avant de tomber en mer, d'après Séoul. La Maison Blanche a condamné ces nouveaux "tirs de missiles balistiques". Ces essais "constituent une menace pour les voisins de la Corée du Nord et la communauté internationale", a déclaré Karine Jean-Pierre, porte-parole de la Maison Blanche.

Le tir de ces deux missiles balistiques, avant l'aube mardi, survient peu avant les célébrations en Corée du Nord des 70 ans de la fin des combats de la guerre de Corée (1950-1953). Les relations entre les deux pays, toujours officiellement en guerre, se trouvent actuellement au plus bas, Kim Jong-un appelant à une accélération de la course aux armements, y compris des armes nucléaires tactiques. En réponse, Séoul et Washington ont mené des exercices militaires conjoints, s'attirant la colère de Pyongyang.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.