La Corée du Nord a tiré deux nouveaux missiles balistiques, avance l'armée sud-coréenne

Pour les analystes, ces tirs sont un signal destiné à la Chine, principal allié diplomatique et partenaire commercial du Nord, même si les relations entre les deux pays soient parfois tendues.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Séoul, un homme regarde les images du missile tiré par la Corée du Nord, le 15 septembre 2021. (JUNG YEON-JE / AFP)

La Corée du Nord a tiré mercredi 15 septembre deux missiles balistiques vers la mer, a annoncé l'armée sud-coréenne. Le pays a tiré "deux missiles balistiques non identifiés" depuis une région située au centre du pays vers la mer, a déclaré l'état-major interarmées de Séoul dans un communiqué. "Les agences de renseignement sud-coréennes et américaines procèdent à une analyse détaillée" de ces tirs, a ajouté l'état-major, sans donner de précisions sur la portée de ces missiles.

Pour les analystes, ces tirs sont un signal destiné à la Chine, principal allié diplomatique et partenaire commercial du Nord bien que les relations entre les deux pays soient parfois tendues. Cette confirmation intervient deux jours après l'annonce par Pyongyang de tirs d'essai réussis d'un nouveau "missile de croisière longue portée". Ces tirs interviennent également au moment où le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, est à Séoul pour s'entretenir avec son homologue sud-coréen. La Corée du Nord est sous le coup de nombreuses sanctions en raison de ses programmes d'armes nucléaires et de missiles balistiques interdits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.