Kim Jong-un fait exécuter son ministre de la Défense

Le ministre Hyon Yong-chol aurait été aperçu en train de dormir durant un défilé militaire.

France 2

Selon les services de renseignements sud-coréens, le ministre de la Défense de la Corée du Nord, Hyon Yong-chol, a été exécuté au canon antiaérien, le 30 avril dernier. La raison ? Il se serait endormi lors d’un défilé militaire présidé par Kim Jong-un.
Sa mise à mort a même été rendue publique, rapporte une équipe de France 2. La victime a été placée sur un champ de tir, visé par des canons antiaériens, sous les yeux de dizaines de témoins.

Au pouvoir depuis 2012

"Notre gouvernement perçoit ces exécutions comme le moyen de créer une atmosphère de terreur et de consolider le pouvoir dictatorial de Kim Jong-un", a déclaré Lim Byeong-Cheol, le ministre sud-coréen de la réunification.
À la tête de l'État depuis 2012, le dictateur avait déjà fait exécuter son oncle, pourtant considéré comme le numéro 2 du régime.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, à Pyongyang, le 10 octobre 2013. 
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, à Pyongyang, le 10 octobre 2013.  (KNS / KCNA / AFP)