Pièces à conviction, France 3

VIDEO. Corée du Nord : des centaines d’étrangers kidnappés, et toujours prisonniers

Dans les années 1970 et 1980, des centaines d’étrangers ont disparu, sans laisser de traces, enlevés par les services spéciaux de la Corée du Nord. Et sans doute, parmi eux, trois Françaises. "Pièces à conviction" révèle une histoire à peine croyable, digne d'un roman d'espionnage. Extrait.

Voir la vidéo
PIECES A CONVICTION/FRANCE 3
avatar
Valerie KowalFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis quarante ans, des centaines de personnes ont été les victimes d’un programme d’enlèvements d’Etat organisé par la Corée du Nord. Tout a commencé en 1976, avec le kidnapping d’une Japonaise. Puis des centaines de personnes ont disparu, enlevées par les services spéciaux de la Corée du Nord. Des Japonais surtout, mais aussi des Libanais, des Roumains, des Italiens, des Thaïlandais, des Sud-Coréens… et, dans cette liste macabre de disparitions, peut-être aussi trois Françaises.

Former les espions nord-coréens aux langues et cultures étrangères

Pourquoi ces enlèvements mystérieux ? Il s'agissait d'aider les espions nord-coréens à "s’infiltrer" dans les pays capitalistes, alors que tous les contacts de Pyongyang avec le monde extérieur étaient coupés depuis la fin de la guerre de Corée, en 1953. Ainsi, des otages de toutes nationalités ont été contraints d'enseigner leur langue, leur culture et leur mode de vie aux futurs agents secrets, pour qu’ils puissent mieux se fondre dans le paysage occidental.

Certains kidnappés ont été récemment libérés, d’autres sont morts. Mais selon les familles des disparus, des Japonais, des Sud-Coréens, une Malaisienne, une Thaïlandaise ainsi que plusieurs ressortissants européens et au moins trois Françaises seraient toujours retenus contre leur volonté par le pouvoir de Pyongyang, prisonniers d'un pays d'où il est presque impossible de s'échapper.

Extrait de "Sur la piste des Françaises kidnappées par la Corée du Nord", un reportage à voir le mercredi 31 janvier dès 23h35 sur France 3.

PIECES A CONVICTION/FRANCE 3. Corée du Nord, 31 janvier 2018.
PIECES A CONVICTION/FRANCE 3. Corée du Nord, 31 janvier 2018. (PIECES A CONVICTION/FRANCE 3)