Diplomatie : le Nord et le Sud se parlent à nouveau en Corée

Un sommet historique s'est tenu de ce vendredi 27 avril entre les leaders de la Corée du Nord et de la Corée du Sud. Chacun à franchi la ligne de démarcation en direction de l'autre pays.

Voir la vidéo
France 3

Kim Jong-un, le leader Nord-Coréen, et Moon Jae-in, le président Sud-Coréen, se sont serré la main ce vendredi 27 avril à la frontière entre leurs deux pays. Pour la première fois depuis 65 ans, un dirigeant du Nord franchit la frontière. C'est peut-être un grand pas pour la paix. Cette rencontre historique a eu lieu en zone démilitarisée.

Une amitié parfois surjouée

Toute la journée, à Panmunjon, le cérémonial de cet évènement diplomatique était millimétré. Les signes de détentes viennent enfin, alors que les deux pays n'ont jamais signé de traité de paix. Si les ennemis d'hier affichent une amitié parfois surjouée, ce rapprochement met selon eux un point final à la guerre entre les deux hémisphères historiquement séparés de la Corée. Le sommet s'est déroulé sous très haute sécurité, mais les dirigeants veulent donner l'image d'une famille réunie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in discutent sur un pont près de la ligne de démarcation entre les deux pays, dans le village de Panmunjom, le 27 avril 2018
Le leader nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in discutent sur un pont près de la ligne de démarcation entre les deux pays, dans le village de Panmunjom, le 27 avril 2018 (KOREA SUMMIT PRESS POOL / KOREA SUMMIT PRESS POOL)