En Corée du Nord, le taux de participation à des élections locales s'élève à 99,98%

En l'absence totale de compétition électorale, les analystes estiment que les opérations de vote tiennent lieu de rite qui permet aux autorités de revendiquer un mandat populaire et de renforcer la fidélité envers le régime.

Des personnes devant des listes de candidats aux élections locales, le 21 juillet 2019 à Pyongyang (Corée du Nord).
Des personnes devant des listes de candidats aux élections locales, le 21 juillet 2019 à Pyongyang (Corée du Nord). (KIM WON JIN / AFP)

Presque 100% de participation. Comme lors de chaque scrutin en Corée du Nord, le taux de participation à des élections locales organisées dans tout le pays, dimanche 21 juillet, s'est élevé à 99,98%, selon l'agence nord-coréenne KCNA. C'est 0,01% de mieux que lors des précédentes élections locales de 2015 d'après l'agence de presse gouvernementale. Plus que des élections, ces opérations de vote permettent aux autorités de renforcer la fidélité envers le régime, d'après les analystes.

Seuls les électeurs "se trouvant à l'étranger ou travaillant en mer" n'ont pas pu prendre part au vote, a précisé l'agence officielle. En revanche, les "électeurs en proie à des problèmes liés à l'âge ou à la maladie ont pu glisser leur bulletin de vote dans des urnes mobiles". Ces élections sont destinées à pourvoir des assemblées au niveau des provinces, des villes et des comtés. Généralement, 99% des électeurs votent "oui" pour des candidats uniques.

Kim Jong-un a voté

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un s'est rendu dans un bureau de vote de la province de Hamgyong Nord. Il a voté pour deux candidats, Ju Song-ho et Jong Song-sik, qui se présentent à des responsabilités dans des comtés de la région, selon KCNA. Le chef du régime "les a chaudement encouragés à devenir les fidèles serviteurs du peuple en accomplissant leur devoir de manière à répondre aux espoirs du peuple", précise l'agence. En 2014, le leader nord-coréen s'était lui-même porté candidat à l'Assemblée suprême du peuple, le Parlement nord-coréen. Il avait été élu avec 100% des voix.